Skip to content

Un oubli m’a fait gagner 4000 euros !!

En effet, tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite. Ce serait trop facile.
Vous serrez sûrement confrontés à des oublis ou  à des erreurs, on ne peut pas penser à tout, le tout c’est de se rattraper.

Lors des négociations avec un professionnel pour refaire ma toiture, celui-ci ma chiffré les gouttières pour la modique somme de 4000 euros !
Etant donné que j’avais réalisé de belles affaires concernant le reste des travaux, je n’ai pas essayé de négocier le prix.
Nous nous sommes mis d’accord pour les prévoir en option sur le devis, ce qui voulait dire qu’après réflexion, j’aurais pu (et j’aurais du) leur dire de les faire faire en débloquant les fonds, pendant la phase de travaux bien sûr.
Sauf qu’une fois un acompte versé, le chantier lancé et n’étant pas sur place en permanence, je ne pensais plus à ces gouttières qui étaient en option. Les travaux avancent à vive allure, et je me concentre sur d’autres détails.
Et là, le déclic, lorsque le commercial me demande de débloquer la somme restant due, cette option me revient. Trop tard, plus d’échafaudage sur place, plus qu’un couvreur ou deux qui effectuent des finitions. J’essaye quand même de discuter avec le commercial qui m’explique qu’il faut revoir le devis, qu’il y aura surement un surcoût pour ré-acheminer les matériaux sur place et que par rapport à leur planning ils ne pourraient pas intervenir de suite…
J’ai donc dû abandonner l’idée de leur faire faire les gouttières.
Mais ne pouvant pas rester sans gouttières, il a fallu que je réfléchisse à une  autre solution.
Etant en train de rénover ma maison, il ne me restait plus qu’à prévoir de faire mes gouttières moi même.
Je me suis vite rendu compte que contre un peu de temps à passer à faire les gouttières, je réalisais une économie de 4000 euros voire plus.

Je ne vous raconte pas tout ça pour vous pousser à faire vos travaux vous-même , mais plutôt pour vous montrer qu’il y a toujours du positif à tirer de ce qui ne se passe pas toujours comme on le voudrait.
Il y a beaucoup à apprendre dans les livres, à l’école ou en faisant des formations. Il y a aussi énormément à apprendre de nos erreurs.

N’hésitez pas à laisser votre commentaire
David Ciuffa sur http://davidciuf.fr

Primary Sidebar